AnnuaireSEO : un nouveau comparateur des meilleurs annuaires pour savoir où référencer son site

Oui ! Les annuaires Internet sont encore utiles au sein d’une stratégie de référencement naturel saine. Mais encore faut-il connaître les bons annuaires qui apporteront à votre site un vrai bienfait en terme de SEO, et non l’inverse. AnnuaireSEO est un nouveau comparateur qui teste et trie les annuaires selon différents critères objectifs. Une analyse qui ne peut qu’apporter aux référenceurs web et aux agences de référencement un vrai gain de temps dans la mise en place de leur stratégie SEO.

L’utilité des annuaires et des sites de communiqués de presse en 2016, bientôt 2017

Les annuaires de sites web, ces « directories » qui listent et répertorient les sites Internet de qualité, ont connu leur heure de gloire. À cette époque, le Pagerank étaient dans toutes les têtes, et des mots comme Dmoz, Google Dance et sandbox faisaient partie du champ lexical quotidien des référenceurs. Le simple rappel de ces mots doit déjà déclencher une certaine nostalgie chez certains…

pagerank

Car oui, c’était la belle époque : celle où il suffisait de bourrer la meta keywords aujourd’hui inutile, de mettre des mots clés dans son nom de domaine et de générer suffisamment de liens hypertextes vers un site pour le faire monter dans les résultats de recherche de Google. Fastidieux, mais facile à comprendre. Les annuaires de sites Internet étaient alors un moyen de créer plus ou moins artificiellement des backlinks intégrant des ancres sur-optimisées, et tout ça sans beaucoup d’efforts : les conditions de validation des sites Internet par le propriétaire des annuaires étant souvent peu exigeantes.

Quelques années plus tard, les sites de communiqués de presse sont apparus. Loins de publier des articles rédigés par des journalistes, ces sites concentraient au même endroit des articles publiés par des webmasters et des référenceurs désireux de faire connaître leur site. La forme était différente : les communiqués contenaient en général plus de texte qu’une page d’annuaire, et ils étaient le plus souvent accompagnés par un certain nombre de liens vers des pages internes de toutes sortes.

google-panda-penguinDepuis, les critères intégrant l’algorithme de pertinence de Google se sont multipliés, le Pagerank est quasiment tombé dans l’oubli, et il était évident que Google n’allait pas laisser des webmasters et des référenceurs gonfler artificiellement le score de pertinence de leur site à coup de backlinks issus d’annuaires à validation quasi-automatique, de faux communiqués de presse et d’échanges de liens douteux. C’est alors que des animaux particulièrement mignons vinrent secouer les nerfs déjà éprouvés de dizaines de milliers de référenceurs : Panda, Penguin, Colibri, autant d’algorithmes de pertinence complémentaires qui firent disparaître de Google des centaines de milliers de pages Internet, au grand désespoir de leurs propriétaires. Avec Google, on ne déconnait plus.

Beaucoup d’annuaires Internet en subirent les conséquences, ainsi que la quasi-totalité des sites de communiqués de presse : pénalisés automatiquement ou manuellement par l’équipe anti spam de Google, ils se virent déclassés, voire supprimés de l’index des résultats. Et un site Internet présent sur trop de sites pénalisés par Google se voyait aussi pénalisé. 

Pourquoi les annuaires ont-ils moins souffert des pénalités Google que les sites de communiqués de presse ? Pour répondre à cette question, il faut rappeler que l’obsession de Google est de savoir si une page web est intéressante ou non pour un internaute lambda. Pour mesurer cela, le moteur de recherche a de nombreux outils à sa disposition, comme l’analyse du comportement d’un internaute une fois arrivé sur une page : repart-il rapidement ? Si oui, la page en question ne doit pas être très pertinente. Les annuaires de sites web proposent aux internautes une sélection de sites Internet selon des critères précis, et cela peut-être utile. De plus, les annuaires sont assez limités en terme de sur-optimisation SEO. En revanche, non seulement un communiqué de presse est dans la grande majorité des cas sur-optimisé (balise title, titres structurés h1 > h2 avec mots de clés optimisés, liens vers des pages internes avec ancres de liens optimisées, …), mais en plus, quel est l’intérêt pour un internaute de lire une page ressemblant davantage à une publicité qu’à un article constructif et objectif ? Cela, Google l’a détecté. Et ça a fait très mal.

Aujourd’hui, se dire que plus un site Internet a de liens provenant d’annuaires ou de sites de CP de tous horizons, mieux c’est, est une stratégie vieille comme le monde et totalement contre-productive. Le nombre de backlinks a depuis de nombreuses années laissé sa place à la qualité des backlinks. Une autre manière d’exprimer cette qualité est de se poser la question : est-ce que ce lien qui pointe vers mon site me rapport du traffic ? Si non, ce lien sera tôt ou tard déprécié par Google. Ainsi, la qualité du backlink apporté par un annuaire ou un site de CP : voilà un indice SEO essentiel. Et c’est sur quoi a planché l’équipe de Site Web Design, une agence web suisse, afin de mettre en ligne son comparateur : AnnuaireSEO.

AnnuaireSEO recommande des annuaires de qualité, et recale les autres

Pour une question de légèreté dans la rédaction, j’utilise par la suite le terme « annuaires » pour désigner aussi bien les annuaires que les sites de communiqués de presse, ces derniers étant en minorité aujourd’hui.

Les critères de sélection

AnnuaireSEO ne fait pas dans la demi-mesure. L’agence Site Web Design utilise les annuaires pour son propre compte, et a pu ainsi mettre à l’épreuve de nombreux annuaires en toute objectivité : en novembre 2016, AnnuaireSEO a testé 250 annuaires et sites de communiqués de presse pour n’en garder que 28. Les critères sont simples :

  • L’annuaire doit proposer une soumission 100% gratuite
  • L’annuaire ne doit pas imposer de lien retour
  • L’annuaire doit être actif (c’est-à-dire valider ou refuser les sites au bout d’un délai raisonnable)

Je m’étais moi-même prêté au jeu il y a de ça quelques années en faisant une liste des meilleurs annuaires de référencement gratuit. Mais c’était en 2012, et depuis, d’autres critères sont apparus. Annuaire SEO est aujourd’hui bien plus pertinent.

D’ailleurs, le travail de tri effectué par AnnuaireSEO est considérable : les annuaires sont répertoriés au sein de catégories très précises. Parmi ces catégories, vous aurez le choix d’accéder à la liste complète des annuaires gratuits, ou la liste de ceux qui valident à la vitesse éclair : les « ultra-rapides ». La liste des incontournables vient compléter ces 2 catégories avec une sélection réalisée en fonction de l’expérience vécue par l’agence.

Pour les annuaires et sites de CP recalés, vous aurez l’embarras du choix : vous saurez ceux qui imposent un lien retour, qui n’apportent pas de backlink, ou encore qui sont payants, hors services ou inactifs. En voyant ces longues listes d’annuaires inactifs ou hors service, on ne peut que se rendre compte des dégâts causés par les pénalités Google. Un site abandonné est assez souvent un site oublié -pour ne pas dire pénalisé- par le moteur de recherche.

capture-decran-2016-10-27-a-16-59-24Le menu principal de AnnuaireSEO

Si vous vous demandez pourquoi les annuaires imposant un lien retour sont recalés, la raison est simple : si vous faites un lien vers un annuaire, et que celui-ci vous accepte et vous crée un lien à son tour, on est en présence d’un échange de liens direct de type A <=> B. En simplifiant un peu, Google interprète cela comme du « copinage », et dépréciera très vite la qualité des 2 liens, tout en diminuant la note de pertinence de l’annuaire, jusqu’aux sites qui y sont inscrits. Aussi est-il déconseillé d’inscrire son site dans un annuaire qui impose un lien retour.

Les autres informations communiquées par l’annuaire

Sur AnnuaireSEO, les annuaires validés ont la chance d’avoir leur propre fiche. En plus de publier une petite description sur l’annuaire en question, cette page détaille des informations utiles pour évaluer la qualité de l’annuaire présenté, comme l’indice de Domain Authority, le nombre de caractères mini et maxi, le nombre de sites validés et refusés, ou encore le délai moyen de validation / refus.

Pratique, un bouton permet d’accéder directement à la page de soumission d’un site.

capture-decran-2016-10-27-a-16-50-15

Extrait de la fiche de l’Annuaire AG sur AnnuaireSEO, l’annuaire que je gère, et dont j’ai eu le plaisir de constater qu’il faisait partie des « incontournables » !

Proposer son annuaire ou demander un nouveau test à AnnuaireSEO

Vous êtes propriétaire d’un annuaire de sites web et il satisfait les conditions de AnnuaireSEO ? Vous pouvez le proposer via leur page Contact. Ce formulaire peut aussi servir à demander des corrections si les informations affichées sont erronées, ou si vous souhaitez que AnnuaireSEO re-teste votre annuaire. L’équipe est très réactive, en plus d’être sympathique.

Des améliorations possibles ?

Il est toujours intéressant de proposer des améliorations à un concept.  Celles que je vois est lié aux critères affichés par AnnuaireSEO, dont certains sont plus importants que d’autres. D’autres critères pourraient aussi être ajoutés par la suite.

Par exemple, et sans rentrer dans les détails, le fait qu’un annuaire accepte des descriptions de 50 caractères fait de lui un annuaire de qualité moyenne à basse pour Google. À l’inverse, écrire une description longue est fastidieux, mais les bienfaits SEO s’en feront ressentir, autant que le traffic qui transitera vers votre site grâce à l’annuaire. Aussi, il serait intéressant que les listes et les fiches des annuaires acceptés prennent aussi en compte la qualité des backlinks créés en y intégrant d’autres critères. Y a-t-il du traffic qui transite via l’annuaire (via une estimation Semrush par exemple) ? Y a-t-il la possibilité de mettre des liens internes dans les descriptions ? Sont-ils sur-optimisés et mettent-ils ainsi en danger la pérennité de l’annuaire ? L’annuaire est-il vieux ou récent ? Y a-t-il des publicités qui gênent la navigation ? Y a-t-il beaucoup de liens morts ? Les liens sont-ils tous en dofollow ? Autant de pistes intéressantes qui permettraient de mieux cerner la qualité d’un annuaire.

Ceci dit, ajouter tous ces critères demanderaient un temps considérable. Pour le moment, on ne peut qu’applaudir le travail déjà accompli par AnnuaireSEO, tout en lui souhaitant une longue vie. Pour visiter AnnuaireSEO, c’est par ici !

À propos de l'auteur

Alex GiannelliWebmaster à Marseille, Alex Giannelli travaille en tant qu'indépendant pour des TPE, PME et agences de communication depuis 2012. Spécialisé dans la création de site vitrine sous Wordpress et de boutique ecommerce sous Prestashop, ses compétences lui permettent aussi d'intervenir dans tout développement web. Formé chez Ranking Metrics, le référencement naturel et la gestion de campagnes Adwords font également partie de ses spécialités.Voir tous les articles par Alex Giannelli

Laisser une réponse