4 méthodes pour référencer son site Web dans Bing

L’indexation d’un site Web dans Bing : la soumission manuelle accélère le processus

À l’aube de la fusion entre les deux moteurs de recherche Yahoo & Bing, Duane Forrester, nous explique dans une nouvelle vidéo du Webmaster Center Blog (voir ci-dessous) l’importance de l’indexation manuelle des différentes pages d’un site Web.


Video: Bing Webmaster Tools: Duane Forrester Explains URL Sumbission in Bing Webmaster Tools


La soumission manuelle que nous propose Duane Forrester peut être utile dans 3 cas :

  • Vous avez un nouveau site Web
  • Vous avez un nouveau contenu dans votre site Web, et vous voudriez le voir indexé dans Bing le plus rapidement possible
  • Vous avez eu un problème avec votre contenu par le passé, et vous voudriez le ré-indexer

Pour chacun des 3 cas existe une méthode d’indexation spécifique, plus une méthode bonus. Voici 4 méthodes qui vous permettront de référencer votre site Web dans Bing.

Nouveau site Web : soumission de l’URL via le formulaire officiel de Bing

Afin de proposer un nouveau site Web à Bing, vous pouvez utiliser le formulaire de soumission officiel du moteur de recherche : https://ssl.bing.com/webmaster/SubmitSitePage.aspx
C’est un formulaire on ne peut plus classique : vous indiquez votre URL, puis vous renseignez les lettres indiquées dans le captcha. Duane Forrester précise :
«Vous envoyez alors un signal qui nous indique qu’il y a un nouveau site Web. Si nous ne détectons aucun problème avec le code de votre site Internet, nous commencerons à crawler votre site régulièrement comme n’importe quel autre site Web».
En revanche, aucune information n’a été donnée par Duane Forrester quant au délai de traitement de la soumission.

Nouvelles pages : soumission des URL via Bing Webmaster Tools

La deuxième solution est d’indiquer à Bing de nouveaux contenus (c’est-à-dire de nouvelles pages) par l’intermédiaire de l’outil Bing Webmaster Tools. Vous pourrez y accéder par le menu Indexer > Suggérer des URL.

Indéxation URL par Bing Webmaster Tools

Cet outil a l’avantage de permettre une indexation plus rapide de vos nouvelles pages, dans le cas par exemple d’un blog publiant régulièrement du contenu. À croire que Bing calque difficilement sa vitesse de crawling en fonction de la vitesse de mise à jour d’un site Internet comme le fait si efficacement son principal concurrent…
Le nombre de soumissions maximum par jour et par mois sont renseignées dans l’outil Bing Webmaster Tools : 50 URL par mois, ou 10 URL par jour. Attention à ne pas dépasser ce quota, Bing pouvant considérer vos soumissions comme du spam. Cette soumission enverra les URL directement dans l’index de Bing sans passer par un quelconque crawl du Bingbot. Duane Forrester insiste en outre sur le fait que plus un contenu soumis sera de qualité, mieux le crawl des différentes pages de votre site Web sera efficace.

Vous avez été retiré de Bing : envoi d’un email au support

Dans le cas où votre site Internet aurait été retiré de l’index de Bing pour Malwares par exemple (logiciels malveillants), Bing offre l’opportunité de les contacter via le formulaire de contact de Bing (Français). Formulaire servant aussi poser des questions sur les services offerts par Bing, c’est un endroit clé pour se faire pardonner d’un site Internet malveillant, Bing se montrant beaucoup moins rancunier que Google à ce sujet.

Bing lit aussi les sitemaps, comme les flux RSS

Vous venez de créer une nouvelle page sur votre site Web, et vous avez soumis un sitemap dans Bing Webmaster Tools.
«À chaque fois que vous re-soumettrez votre sitemap, les nouvelles URL seront instantanément traitées par Bing», nous explique Duane Forrester.
Les systèmes de flux RSS étant majoritairement générés automatiquement, c’est une méthode connue et efficace afin d’indiquer rapidement à Bing vos nouvelles pages, mais cela implique de re-soumettre le sitemap à chaque nouveau contenu.
Le chemin pour y accéder dans Bing Webmaster Tools : Analyser > Plans de site (XML, Atom, RSS).

Zoom sur ces méthodes de référencement d’un site Web dans Bing

Après avoir visionné cette vidéo, le premier réflexe est de comparer le fonctionnement de Bing au fonctionnement de Google. Et les différences se dessinent clairement : là où Google décide, Bing propose. Comme un candidat à l’élection présidentielle qui veut se montrer différent de son concurrent, j’ai senti que le message principal de Duane Forrester était d’insister sur l’importante interaction possible entre Bing, les webmasters et leur site. Bing le rassembleur, et Google le solitaire.
Bien sûr, Google propose aussi des outils très similaires avec son Google Webmaster Tools, précurseur dans le domaine. Mais comme tout référenceur Google le sait, moins le classement d’un site Internet dépendra des volontés de son webmaster, mieux Google se portera. Ce n’est apparemment pas l’avis de Bing, qui laisse encore beaucoup de cartes dans les mains des webmasters, du moins des cartes ayant encore un certain impact sur son index.

À propos de l'auteur

Alex GiannelliWebmaster à Marseille, Alex Giannelli travaille en tant qu'indépendant pour des TPE, PME et agences de communication depuis 2012. Spécialisé dans la création de site vitrine sous Wordpress et de boutique ecommerce sous Prestashop, ses compétences lui permettent aussi d'intervenir dans tout développement web. Formé chez Ranking Metrics, le référencement naturel et la gestion de campagnes Adwords font également partie de ses spécialités.Voir tous les articles par Alex Giannelli

Laisser une réponse